Choisissez le statut qui correspond à votre entreprise

Publié le : 13 juillet 20213 mins de lecture

Vous êtes décidé à lancer votre propre business ? Une étape préalable consiste à choisir le statut le mieux adapté à vos attentes, compte tenu de vos projets. La structure d’entreprise influence tout, des opérations quotidiennes aux impôts, en passant par la part de vos actifs personnels à risque. Vous devez choisir une solution qui vous offre le juste équilibre entre protections et avantages juridiques.

Entreprise individuelle : la forme la plus simple

Si vous voulez être votre propre patron et gérer une entreprise à domicile sans une vitrine physique, une entreprise individuelle vous permet d’avoir un contrôle total. Mais si vous choisissez le statut d’entreprise individuelle, vous serez responsable de tous les bénéfices et de toutes les dettes de votre société. Les coûts de propriété varient en fonction du marché auquel appartient votre business. Généralement, vos premières dépenses comprennent les frais de création, les taxes, les besoins en équipement, les bureaux, les frais bancaires et tout autre service professionnel qui fait l’objet de contrat.

Choisir le statut de société anonyme : implications

Que vous exerciez une activité de commerce ou de service, la constitution d’une société anonyme nécessite, selon les cas, l’intervention d’un notaire, un capital minimum, un plan financier, la rédaction des statuts et un rapport d’audit. En outre, il existe également des coûts associés à la résiliation et à la liquidation de l’entreprise. Dans ce cas, le fonctionnement diffère sensiblement de celui d’une entreprise individuelle. Par exemple, le volume de travail administratif, de formalités et d’obligations légales est plus important.

La structure de partenariat et les configurations possibles

Cette entité est détenue par deux personnes ou plus. Il en existe deux types : une société en nom collectif, où tout est partagé à parts égales ; et une société en commandite, où un seul partenaire a le contrôle de son exploitation tandis que l’autre (ou les autres) contribue aux bénéfices et en reçoit une partie. Ce statut est idéal pour ceux qui veulent se lancer en affaires avec un membre de leur famille, un ami ou un partenaire commercial. Un partenariat permet aux parties de partager les profits et les pertes et de prendre des décisions ensemble au sein de la structure de l’entreprise. Pour le cas de la société en nom collectif, le coût varie, mais il est plus cher que celui d’une entreprise individuelle, car vous aurez probablement à faire appel à un avocat spécialisé pour réviser votre accord de société.

Plan du site